herberts pèse des laques de peinture pour l’industrie automobile

Herberts-RAVAS-RAVAS 2100L EXi

Quand Herberts a mis en service des transpalettes manuels peseur antidéflagrants pour mélanger les peintures, les systèmes de circulation coûteux sont devenus obsolètes, en portant le système de pesage de l’un composant à l’autre. Ils travaillent ainsi plus vite, le plan de production est plus flexible et les frais de maintenance et d’investissement ont diminué.

"Quand on travaille avec des laques de mélange, cela impose un pesage exact. En travaillant avec des systèmes de pesage mobiles, on économise du temps et de l’argent. Voilà pourquoi, avec RAVAS, nous sommes toujours restés en contact pour atteindre la graduation la plus petite possible."

- F. JAHNKE, CHEF PRODUCTION ENGINEERING

Peser des peintures pour l' automobile

La société Herberts contrôle dans le monde entier les activités du Groupe Hoechst dans le domaine des laques de peinture pour l’ automobile, la poudre et l‘industrie. A l’usine de Wuppertal on produit plus de 130 tonnes de laques de réparation par jour, en 18.000 couleurs différentes. Ces couleurs sont composées de laques mélangées standardisées selon un procédé qui exige une grande précision. De façon à maintenir et produire un contrôle qualité pour ce produit à coût élevé, les pesages sont exécutés à plusieurs stades du processus.

Autrefois: perte de production importante 

Autrefois on effectuait le mélange des colorants et des additifs pour les produits semi-finis à partir de l’entrepôt ou des systèmes de conduite donnaient sur un poste de pesage fixe. Pour éviter des différences de niveau de concentration dans les tuyaux, des systèmes de circulation coûteux étaient utilisés. Lorsqu‘on voulait modifier le mélange ou les composants, il faillait démonter les tuyaux ainsi les raccordements, pompes et valves, et les nettoyer. Souvent on y trouvait de la pollution, ce qui rendait des lots complets de produits inutilisables. Résultat: des frais d‘entretien du système élévés ainsi qu'un fort investissement et une perte de production relativement importante.

Plus vite, plus flexible, moins frais

On pose l’emballage sur le transpalette peseur homologué RAVAS et on le conduit vers un des points de remplissage dans l’entrepot des produits semi-finis ou le mélange est effectué selon la recette. Ce processus est plus vite et plus flexible. Les systèmes de tuyaux compliqués ne sont plus necéssaires et on réduit énormément les frais d’investissement et de maintenance. Le risque de perte de produit à cause de pollution est devenu très faible.

Voir les transpalettes peseurs manuels

De pesage fixe vers pesage mobile

Autrefois on coulait le produit semi-fini dans des boîtes de 5 litres sur la ligne d‘emballage automatique. Cependant on remplisait également des fûts et des réservoirs de 200 litres destinés à la consommation de masse. . Comme la ligne automatique ne convenait pas à ce type de consommation, le remplissage se faisait manuellement. Comme on devait à la fois transporter les conteneurs et le produit au poste de pesage fixe, on perdait beaucoup de temps. Avec RAVAS : on pose l’emballage sur le transpalette peseur homologué et on le conduit au point de remplissage. On remplit le fût jusqu’au nombre de kilos souhaité. Ainsi on travaille aussi dans cette zone de façon plus efficace et plus rapidement. Jahnke: ’Vous pouvez également voir une efficacité accrue au pesage du temps de passage: nous ne pouvions prendre d'échantillons que durant 9 ou 18 secondes, ce qui donnait un de seau de 5 litres que nos employés devaient transporter. Nous n'avions pas - culturistes - et nous ne voulions pas que nos employés aient un bras plus long que l'autre A l'heure actuelle, cela se fait beaucoup plus économiquement.’

Remplir plus vite 

Autrefois: pendant le mélange des colorants fixes avec des solvants et des agents de liaison liquides, il fallait remuer intensivement pour éviter les grumeaux et les agglomérations. La couleur obtenue dépend fortement du temps de passage du produit dans le mélangeur. Pour contrôler ce temps de passage, on prenait régulièrement un échantillon pendant quelques secondes fixées. Cet échantillon était transporté au poste de pesage fixe. Là, le nombre de kilos mesuré était converti en un temps de passage en kilos de l’heure. Comme ce mode de travail prenait beaucoup de temps, on ne prélevait que de petits échantillons, ce qui faussait la fiabilité. Avec RAVAS: le transpalette peseur est amené directement sous le réservoir où on mélange et remue le produit. On tare et un compteurs'en clenche. Au bout de 3 minutes, on enregistre l'augmentation de poids. Cela nous permet de fixer le temps de passage du produit plus vite et avec un résultat plus fiable. Le contrôle de la qualité est plus efficace.