gates corrige les erreurs de prÉlÈvement À l’endroit oÙ le coÛt est le plus faible : sur les racks de stockage.

Gates-RAVAS-Indicator-Touch-RWV-C

Dans les plates-formes Gates DC près de Gand, en Belgique, les chariots préparateurs de commandes sont équipés de fourches de pesée RAVAS. . L’indicateur de pesée traduit l’augmentation de poids  sur les fourches en un nombre d’articles prélevés et affiche ce nombre sur l’écran. Cela aide l’opérateur à corriger toute erreur de prélèvement à l’endroit où le coût est le plus faible : sur les racks de stockage. Gates a réalisé des économies considérables.

"Nous avons déjà réduit le niveau d’erreurs dans nos prélèvements de 2000 ppm à 800 ppm, mais la pression de l’Amérique reste très forte pour ramener ce taux à 0 ppm si possible. Alors, nous voulons équiper notre personnel d’outils pour faire moins d’erreurs. »

Natacha Claessens, Directrice des entrepôts Gates Distribution Center

100 ans d’expérience à accompagner le progrès

Gates est un fabricant américain de transmissions avec plus de cent ans d’histoire sous la courroie. La société réalise plusieurs milliards de dollars de chiffre d’affaires consolidé avec ses courroies de transmission, ses flexibles industriels et ses raccords hydrauliques. Ces produits sont vendus à l’industrie automobile, à la fois sur le marché de la première monte et pour la deuxième monte, à l’industrie du pétrole et du gaz ainsi qu’à un large panel d’industries les plus diverses.

Près de Gand en Belgique, Gates exploite deux grandes plates-formes de distribution, situées à proximité l’une de l’autre. A partir de ces plates-formes, Gates DC expédie les commandes à ses clients dans toute l’Europe. Natacha Claessens est la Directrice des entrepôts : "Nos deux plates-formes expédient environ 400 commandes par jour, soit 8.500 des lignes de commande. Cela représente jusqu’à 50 tonnes de marchandises par jour. Pour maintenir cette cadence, la plus grande des deux plates-formes travaille 24 heures sur 24, cinq jours par semaine, en trois équipes de huit heures.»

"En outre, la logistique est très compliquée. Étant donné que nous fournissons aux distributeurs, mais aussi à l’utilisateur final, aux garages, la taille des commandes varie de petits colis à des camions complets.»

Chaque erreur de prélèvement représente un coût de 125 Euro

Dans toute entreprise de préparation de commande de taille importante, les erreurs de prélèvement constituent un cheval de bataille permanent. Les plates-formes Gates font l’objet d’une pression de la très haute direction pour réduire leurs taux d’erreur. "Les erreurs de prélèvement constituent un poste très onéreux : en raison de la perte de la satisfaction de la clientèle, mais aussi en raison du coût bien réel. Nous avons calculé que chaque erreur de prélèvement représente un coût de 125 Euros, à cause des expéditions supplémentaires et du traitement administratif.»

"Nous avons déjà pu réduire notre taux d’erreurs à 800 ppm au niveau ligne de commande, mais la pression de l’Amérique est très forte pour ramener ce taux à 0 ppm si possible. Alors nous voulons équiper notre personnel d’outils pour faire moins d’erreurs.» Le système de pesage mobile de RAVAS est un outil tellement performant.»

 

            

Économies considérables en vérifiant les lignes de commande par le poids

Chez Gates, les chariots STILL pour la préparation de commandes sont équipés de fourches de pesée RAVAS et d’un boîtier pour la pesée avec écran tactile intelligent. Le boîtier dispose d’une base de données qui contient le poids des pièces de toutes les références SKU dans les plates-formes. Après prélèvement par l’opérateur des articles de la ligne de commande, ce dernier les ajoute à la palette sur les fourches de pesage, et il scanne le code-barres du produit. Ce scan du code-barres identifie l’article dans la base de données du boîtier. Le boîtier se sert ensuite du poids de l’article pour traduire l’augmentation du poids sur les fourches en nombre d’articles prélevés et ce nombre s’affiche. Cela permet à l’opérateur de vérifier s’il a prélevé le nombre correct d’articles. Toute erreur est corrigée à l’endroit où le coût est le plus faible : sur le rail de prélèvement.

Natacha Claessens : "Notre analyse de rentabilité pour les systèmes de pesage est basée sur l’hypothèse que nous allons réaliser des économies considérables, non seulement en réduisant le nombre d’erreurs de prélèvement, mais aussi en éliminant les contrôles au final. Ils sont désormais réalisées par 1,5 ETP que nous pouvons ensuite déployer ailleurs pour plus de productivité. Cela représentera une économie supplémentaire de 60.000 euros par an.»

Les systèmes de pesage désormais en ligne avec le répartiteur Red Prairie

Le projet de pesage mobile offre encore plus de possibilités d’optimisation. "Pour le moment-là, le système de pesage fonctionne toujours de façon autonome. Nous utilisons des appareils portatifs pour communiquer les commandes aux opérateurs. La prochaine étape sera d’avoir un boîtier qui communique directement le poids à notre répartiteur WMS via notre réseau WLAN. Tout le matériel nécessaire est déjà présent sur les boîtiers de pesée. Au final, presque chaque préparateur de commande dans notre flotte sera équipé d’un système de pesage en ligne."

"Nous collaborons de façon fort satisfaisante avec RAVAS, l’interaction est très facile. Nous avons déjà bien avancé dans le programme de développement de ce projet. Tous nos demande sont prises en considération, nous avons véritablement le sentiment que RAVAS est un partenaire qui réfléchit avec nous.»