Evonik Colortrend gère son stock de chimiques par iForks

Evonik-RAVAS-iForks

Evonik Colortrend produit des pâtes liquides de couleur pour la peinture et les producteurs de revêtements au niveau mondial. Le contrôle de stock gère via les iForks et  WMS, on sait exactement combien des matériaux sont en stock.

"Cette méthode de pesage est plus rapide que le pesage et comptage par cycle."

- ROLAND DOORENBOSCH, CHEF DE PROJETS, MAINTENANCE ET PRODUITS,

Les iForks facilitent la gestion de stock 

Le site néerlandais de production et de distribution de Evonik Colortrend à Maastricht produit des pâtes liquides de couleur pour la peinture et les producteurs de revêtements au niveau mondial. Chaque peinture est composée de plusieurs pigments de couleurs, liquides ou en poudre, qui sont mélangés selon une recette. Quand il y a de très grands lots de pates de couleur, il y a des différences de poids. Avec une certaine tolérance, de petites différences de poids dans les ingrédients n’ont pas de grande influence sur le résultat final mais sur le long terme, ces différences ont un impact important sur le contrôle de stock et de ce fait sur les niveaux de coûts. Cela donne de bonnes raisons à Evonik pour gérer les stocks et leur consommation de très près, à la fois au niveau de l’enregistrement et de la production. Avec les iForks, Evonik a trouvé un outil peu coûteux, simple et facile à mettre en place pour ce faire.

Les iForks montrent les différences de stock immédiatement

Un client commande 100 kilos d’un certain ton de couleur. Selon la recette, trois matériaux bruts et pigments sont nécessaires pour la production. Le WMS/SAP montre que tous les matériaux sont en stock. Via son terminal sur chariot, le cariste a une connexion sans fil avec le WMS. Guidé par une commande sur son terminal, il prend les matériaux demandés avec le chariot. Au même moment, les matériaux collectés sont pesés par les iForks et le cariste compare visuellement les poids réels avec le stock du WMS. Si le poids correspond avec le niveau théorique du stock, la charge est amenée vers la zone du lot. Si le cariste note une différence de niveau, il entre le poids correct dans le WMS. Le reste revenant de la production retourne à l’entrepôt où il est pesé encore une fois.